Brasure et soudure aluminium TIG – MIG : baguette et fil pour soudure aluminium TIG – MIG

Baguettes brasure aluminium TIG MIG

Présentation

Depuis de nombreuses années, le groupe METACONCEPT est un fournisseur majeur des fabricants et réparateurs d’échangeurs thermiques. Cette position favorable lui a permis de suivre le développement constant des radiateurs en aluminium et de mettre en place une gamme complète de soudure adaptée à la profession. Cette brasure est également destinée à tout type d’application industrielle pour laquelle il est nécessaire de souder des alliages à base d’aluminium-silicium.

  • Baguette TIG : métal d’apport, sous forme de baguette, destiné au soudage TIG (Tungsten Inert Gas) des alliages aluminium-silicium. La nuance AlSi12 est, quant à elle, destinée au brasage.
  • Fil MIG : métal d’apport, sous forme de fil, destiné au soudage MIG (Metal Inert Gas) des alliages aluminium-silicium. Ce procédé est entré en concurrence directe avec l’électrode enrobée. C’est le procédé de soudage le plus utilisé au 21ème siècle.
  • Baguette METALU : fil fourré non corrosif, sous forme de baguette, destiné au brasage à la flamme ou au soudage des alliages aluminium-silicium, aluminium-cuivre et aluminium-laiton.

Caractéristiques des brasures aluminium et TIG – MIG

Ce tableau reprend spécifiquement les alliages les plus utilisés pour soudage sous gaz neutre.

Code
Désignation
Composition
Dimensions
Solidus/ Liquidus
Gaz de protection
recommandé
pour le soudage
Conditionnement
FPT10004 Baguette TIG – ALMG5
Al95 – Mg5
1,6 x 1000 mm
575° – 585°
Argon : 5 – 10I/min
Argon-Helium :
5 – 10 I/min
Tube de 5 kg
FPT10000 Baguette TIG – ALMG5
Al95 – Mg5
2 x 1000 mm
575° – 585°
Argon : 5 – 10I/min
Argon-Helium :
5 – 10 I/min
Tube de 5 kg
FPT10001 Baguette TIG – ALMG5
Al95 – Mg5
3.2 x 1000 mm
575° – 585°
Argon : 5 – 10I/min
Argon-Helium :
5 – 10 I/min
Tube de 5 kg
FPT10002 Baguette TIG – AlSi12
Al88 – Si12
2,4 x 1000 mm
570° – 585°
Argon : 5 – 10 I/min
WIG : Argon-Hélium :
5 – 10 I/min
Carton de 5 kg
FPT10003 Baguette TIG – AISi12
Al88 – Si12
3.2 x 1000 mm
570° – 585°
Argon : 5 – 10 I/min
WIG : Argon-Hélium :
5 – 10 I/min
Carton de 5 kg
FPT10005 Fil MIG AlSi5
Al – Si5
1,2 x 1000 mm
560° – 585°
Argon : 5 – 10 I/min
WIG : Argon-Hélium :
5 – 10 I/min
Carton de 5 kg
AI006000 Baguette fourrée
METALU FF
Zn78 – Al22
2 x 500 mm
415° – 475°
Non
Étui de 1 kg
FPFP6000 Baguette fourrée
METALU
Zn78 – Al22
2 x 500 mm
415° – 475°
Non
Étui de 2 kg

Les dimensions et poids sont toujours donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les productions.
Vous avez défini le type d’application, consultez nous. Notre personnel technique sera heureux de vous assister dans le choix de l’alliage à sélectionner.

Applications

Désignation
Informations
Domaines d’applications
Baguette TIG –
AlMg5 pour
soudage sous
gaz neutre
Métal d’apport, sous forme de baguette, destiné au soudage TIG (Tungsten Inert Gas) des alliages d’aluminium-silicium. Très bonne fluidité. Procédé plutôt utilisé pour la réparation ou les petites productions. Soudage et rechargement de l’aluminium à 5% de magnésium et des alliages de nuances voisines. Applications types : échangeurs de chaleur, climatiseurs condenseurs en alliage d’aluminium. Raccordement de tuyauterie en aluminium et alliage d’aluminium. Chaudronnerie légère, ferroviaire, automobile, bennes et remorques de tracteurs. Très utilisée pour la réparation des pièces de fonderie ou de nuances d’aluminium mal définies comme souvent rencontrées en maintenance de matériel agricole.
Baguette TIG –
AlSi12 pour
soudage sous
gaz neutre
Métal d’apport, sous forme de baguette, destiné au soudage TIG (Tungsten Inert Gas) des alliages d’aluminium-silicium. Très bonne fluidité. Procédé plutôt utilisé pour la réparation ou les petites productions. Peut-être utilisée pour le brasage à la flamme ou par induction avec l’emploi d’un flux adapté Échangeurs de chaleur, climatiseurs condenseurs en alliage d’aluminium. Raccordement de tuyauterie en aluminium et alliage d’aluminium. Chaudronnerie légère, ferroviaire, automobile, bennes et remorques de tracteurs. Très utilisée en constructions navales pour son excellente résistance à la corrosion en milieu marin.
Fil MIG Al Si5 Métal d’apport, sous forme de fil, destiné au soudage MIG (Metal Inert Gas) des alliages d’aluminium-silicium. Très bonne fluidité. Ce type de brasage se prête à une automatisation totale au travers d’installation robotique. Fort rendement en soudage continu. Il est utilisé également pour l’obtention de fortes épaisseurs de cordons. Échangeurs de chaleur, climatiseurs condenseurs en alliage d’aluminium. Raccordement de tuyauterie en aluminium et alliage d’aluminium.
Fil fourré
METALU
Métal d’apport, sous forme de baguette, destiné au brasage à la flamme de l’aluminium et à certains de ses alliages, avec l’acier inoxydable de type 18 – 10 et de l’aluminium avec le cuivre. Flux non corrosif, aucun nettoyage n’est donc nécessaire après brasage. Brasure très efficace pour la réparation des fuites sur les tubules de radiateurs aluminium (motos, climatiseurs, radiateurs de refroidissement d’huile). Elle est employée également pour les réparations de pièces en cuivre ou en laiton avec aluminium.

 

Soudage MIG  (soudage au rendement pour acier ou alu) :

  • Structures métallique
  • Ensembles mécano-soudés
  • Industries maritimes
  • Transports routiers ou ferroviaires : bennes, trémies…

 

Soudage TIG  (soudage de qualité et de précision pour acier ou alu) :

  • Construction de cuves, citernes et réservoirs acier ou inox
  • Construction de réservoirs sous pression
  • Tuyauteries industries chimiques et pétrochimiques
  • Construction d’échangeurs haute température, surchauffeurs
  • Construction d’échangeurs thermiques : radiateurs automobiles…

Mise en œuvre

La fiche de données de sécurité des produits ci-dessus est disponible sur simple demande auprès du groupe METACONCEPT.

La soudure TIG entre dans la catégorie des procédés de soudage à l’arc à l’aide d’une électrode non fusible. L’arc se crée entre l’électrode réfractaire et la pièce sous un flux gazeux ; de façon générale, il s’agit d’un gaz ou d’un mélange de gaz neutre. L’amorçage se fait grâce à un arc pilote (HF) entre l’électrode tungstène et la pièce.

Le soudage TIG s’effectue en polarité directe (torche reliée au pôle “-” du générateur) pour la majorité des métaux lourds et alliages (acier, inox, cuivreux, titane, nickel…) sauf dans le cas des alliages légers d’aluminium ou de magnésium, où l’on soude en courant alternatif. Il est important de noter que souder de façon continue en polarité directe (torche reliée au pôle “+”) détruit l’électrode tungstène en la faisant fondre.

Pour la soudure MIG, c’est le fil qui crée l’arc et sert d’électrode fusible et de métal d’apport pour les pièces à assembler.

La soudure METALU est d’un emploi très aisé en raison de sa fusion très fluide et de son excellent mouillage, le décapage ne laissant aucun résidu actif. Utiliser un chalumeau Oxygaz ou Aérogaz (point de fusion 450°). Faire chauffer les pièces à assembler à une température d’environ 480° et faire fondre le fil fourré au contact du joint à braser.

Précautions d’emploi

Afin d’éviter les brûlures que pourrait provoquer le métal en fusion, il est recommandé de porter tablier, chaussures, gants, casque et lunettes de protection.
Ne pas fumer sur le poste de travail.
Le poste de travail devra être bien ventilé.
Se laver les mains en quittant le poste de travail.

Remarques :
Toujours utiliser un flux approprié à l’emploi. Consulter notre service technique pour déterminer le produit le mieux adapté à votre application.

Toutes les informations contenues dans ce document sont données à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité du groupe METACONCEPT.